Chaque exploitation déclarée reçoit à titre permanent un numéro d’immatriculation (NAPI) composé de 6 chiffres commençant par le numéro du département, (56 dans le Morbihan).

  • Un panneau doit indiquer le numéro d’immatriculation du rucher (lettres d’au moins 8 cm de haut pour 5 de large).

Le numéro d’immatriculation doit figurer sur au moins 10 % des ruches (lettres d’ au moins 8 cm sur 5), si la totalité des ruches sont identifiées, la hauteur minimale des lettres ne doit être que de 3 cm.